Propriano, dans le Sud de la Corse, en mer Méditerranée… Il est des lieux hors du temps, hors des frontières, hors des modes, loin de tout et près de tout, où l’émotion est reine. Elle se cache, ou pas, derrière un sourire de Marie, un rebond de Valentin, un éclat de rire d’Antoine, une facétie de Romu et de tous ceux qui font le Lido. Ici, on est à la fois remué et calmé, tiraillé par le vent qui passe et raconte l’histoire du monde, chouchouté et questionné. Ici, tout est si simple, à condition de se mettre à nu ! Sur cet éperon rocheux qui tire son rythme des vagues et du soleil, depuis 1932 ou 1936 (on ne sait plus, le front populaire a emporté l’introduction !), bien des corps se sont étirés, bien des esprits se sont réveillés… Car ici, grâce à cette famille si vivante, tout est amour et générosité. Ici, on vient comme on est. Et on repart guilleret, prêt au combat de la vie. Venez, vous êtes attendus. Romuald Royer & Marie-Paule Pittilloni


La Langouste selon le Lido